Revenir

PastGroup8 THEO CECCALDI & ROBERTO NEGRO
  • Théo Ceccaldi violon, alto
  • Roberto Negro piano

Mus par une sérieuse envie de concertos et de parquet vernis-chromé pour beaux souliers, les deux virtuoses se retrouvent pour de nouvelles réminiscences galantes. Ils ont conçu un programme à l’image de leur appétit : tendrement gargantuesque. On y salue des Wolfgang Amadeus, des Jean-Sébastien, et même des Claude Debussy. On y traverse des contrées inexplorées quoique rappelant quand même des cousines issues de germain d’une certaine tradition musette, à moins qu’il ne s’agisse de tango ou de calypso. Ce qui est sûr, c’est qu’on y joue des tarentelles à s’en tordre le cou et qu’un voisin de Béla Bartók n’est jamais loin pour jouer les infirmiers. L’affaire est cousue main et l’exécution fulgurante. 

 

Rarement deux instruments entrent à ce point en fusion.  
Frédéric Goaty - JAZZ MAGAZINE

Leur duo se recommande de lui-même. 
Michel Contat - TELERAMA 

Notre attention est tenue en éveil et notre plaisir total.
Olivier Acosta - MOZAIC JAZZ

un duo de génies.  
Alain Gauthier - CULTURE JAZZ

Magistral !
Xavier Prévost - DERNIERES NOUVELLES DU JAZZ

 


 

WWW.TRICOLLECTIF.FR

Revenir